Broderie calavera

7 avr. 2016


 tableau broderie calavera au point de croix

Les calaveras sont le symbole du jour des morts dans la culture mexicaine (dixit. Wikipédia). J’ai toujours aimé ce symbole, ces crânes parés de de fleurs de couleurs vives, c’est mon petit côté rock’n roll.

Quand j’ai vu ce modèle de broderie au point de croix, paru dans le site Prima il y a deux ans, j’ai craqué. J’avais plein de restants de fils, datant de ma période bracelets brésiliens de mon adolescence. Comme j’ai fait avec ce que j’avais, j’ai modifié les couleurs de la grille avec à mon logiciel de retouche d’image pour avoir la grille exactement comme j’allais la faire (sinon, penser que le rose est remplacé par du violet ou des choses comme ça, c’est au-dessus de mes forces…).
 
Je suis partie avec pour mon premier voyage en Nouvelle-Zélande, je n’ai pas osé les aiguilles à tricoter dans l’avion et puis c’était plus facile à transporter qu’un tricot. J’ai bien avancé mais j’ai dû faire à peine un tiers de la broderie. Lors de mon second voyage en Nouvelle-Zélande, tout était déjà prêt alors je l’ai rembarquée ! Cet ouvrage a quand même eu la chance de partir à l’autre bout de la planète deux fois !

point de croix tête de mort

Je l’ai terminée à mon retour mais entretemps, j’avais réussi à faire des taches de vin sur ma toile, j’ai donc dû couper au plus proche de mes points puis faire une sorte d’ourlet à la colle.
Depuis le début, je savais que je ne transformerai pas ce dessin en torchon comme dans le modèle. Désolée mais chez moi, les torchons ne font pas long feu, ils sont tachés et troués (des vrais torchons quoi, pas ceux des magazines de déco) alors je ne voulais pas que ce soit le destin de cette broderie sur laquelle j’ai passé tant d’heures !

J’ai préféré l’encadrée ! Et comme fond, j’ai utilisé un papier cadeau à motifs étoiles gris argent. J’aime beaucoup le résultat ! Je vous avoue que j’en commencerai bien un autre calavera, pour me faire un dyptique et pouvoir jouer avec d’autres couleurs mais j’y ai passé tellement de temps que pour l’instant, j’attends un peu.

1 commentaire :