Le bleu de travail prend le large

2 oct. 2014

 

 La semaine dernière, je me suis carrément enflammée en voyant le concours d’Arte Creative : Fully Fashionned. Il s’agit de créer des pièces à partir de vêtements récupérés. J’aime assez ce concept de récupération, d’upcycling et j’ai décidé de me lancer un gros gros défi couture.


Cet été, en fouillant dans les poubelles (mon dicton : les poubelles des uns sont les trésors des autres), j’ai trouvé deux bleus de travail tout neuf, avec une vieille étiquette datée des années 1980. Je les ai pris en me disant que j’en ferai sûrement quelque chose. Et c’est pour le concours que je me suis lancée et j’ai décidé de transformer ce bleu de travail en sac weekend (tu la vois l’ironie du bleu de travail en sac weekend ?).


La doublure est aussi récupérée puisque c’est une taie d’oreiller que l’on m’a donnée. En gros, pour ce sac, je n’ai acheté que les sangles et la fermeture éclair (soit environ 12€).



Pour le modèle, j’ai regardé plein de sacs afin de voir comment ils se construisaient, quelles pièces il fallait couper et après j’ai dessiné un patron un peu à ma sauce selon ce que j’avais comme tissu. 


Parce que vous vous doutez bien que la principale contrainte de ce projet c’est l’économie de tissu ! Heureusement, mon bleu de travail était en taille 46 ce qui m’a permis d’avoir pas mal de tissu mais à la fin, il ne restait plus rien du tout, j’ai dû faire quelques pièces en plusieurs fois (le fond notamment) et pareil pour la doublure (un des côté est fait de trois bouts de tissu…).
J’ai choisi de ne pas trop dénaturer le bleu de travail, car sa couleur est reconnaissable mais je voulais vraiment que l’on voit ce que c’était c’est pourquoi j’ai gardé toutes les poches et surtout la petite étiquette avec la marque. Les poignets sont utilisés pour servir de poignées. Bref, tout se transforme !


En ce qui concerne la doublure, rien que de penser à coudre mes pièces à l’envers pour l’endroit, de retourner et que ça doive correspondre parfaitement avec le reste, m’a donné de l’urticaire et des sueurs froides alors j’ai préféré tout coudre ensemble, les pièces du devant et la doublure. Pour cacher la misère, je les ai faites disparaître sous du biais, un reste de ma demi-Réglisse pour suivre le concept de recyclage jusqu’au bout !


Le plus dur ça été de faire vite ! J’y ai passé toutes mes soirées pendant une semaine, en réfléchissant bien à chaque étape de construction et en essayant de ne pas faire de bêtises ! Le résultat me satisfait complètement, je suis même ultra fière de mon travail !


Si vous aimez cette transformation, vous pouvez aller voter pour mon projet Le bleu de travail prend le large et pour les autres, sur le site Arte Creative. Vous pouvez même dire à votre mère, vos collègues et vos amis d’aller voter, enfin je dis ça, je dis rien…

7 commentaires :

  1. Défi relevé haut la main ! Il est trop bien ton sac :)
    Morgane

    RépondreSupprimer
  2. Merci, je me sent moins seule à faire les poubelles :)
    Ton sac est très réussi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je ne peux plus me promener tranquillement dans la jour le jour des encombrants, je rentre toujours avec un truc mais je dois me calmer, j'ai plus de place !

      Supprimer
  3. Rien ne se perd, tout se transforme! Super projet et super rendu! Félicitations, je vais voter de ce pas!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ça, ne plus jeter ce qui peut encore être utilisé : une philosophie de vie ! Merci pour ton vote !

      Supprimer
  4. Réponses
    1. Merci ! Je le trouve super en plus, il est énorme, on peut ranger beaucoup de choses dedans !

      Supprimer