Ravelry mon ami

5 févr. 2014


Il y a peu j’ai (re)découvert l’importance de cet outil quand on tricote-crochète.
En fait, je m’y suis inscrite au début de ma reprise des aiguilles, il y a plusieurs années, mais je ne sais pas si c’était parce que je débutais ou parce que c’est en anglais mais je n’ai jamais vraiment utilisé ce site. Je préférais une bonne vieille recherche internet quand il s’agissait de trouver un modèle (tuto + tricot + gratuit).

La vraie découverte a été quand j’ai voulu faire des amigurumis. Je trouvais peu de tutos gratuits en français, du coup, j’ai étendu ma recherche aux tutos en anglais. Et me voilà sur Ravelry avec, devant les yeux, des milliers de modèles d’amigurumis, tous plus dingues et plus jolis les uns que les autres ! Non sérieux, vous avez déjà vu ça ? Ou ça ?
Bref, ça été le début de ma réconciliation avec Ravelry. Et la déclaration d’amour fut lorsque j'ai cherché un modèle pour seulement 500 mètres de très grosse laine. J’ai eu beau fouiller mes classeurs, mes favoris web, les tricothèques, Drops design, impossible de trouver. Encore une fois, je me suis tournée vers Ravelry en fin de course, par dépit. Et grâce au moteur de recherche, j’ai facilement trouvé un modèle simple, regardé la construction et le rendu sur les autres inscrits qui l’ont déjà tricoté. Finalement, j’ai acheté un patron en anglais et je me suis lancée ! Devinez quoi ? Je comprends tout !


Maintenant, jai compris et je cherche des modèles direct sur Ravelry, je fais des projets, je note ma progression, mes modifications et je n’ai plus peur des modèles en anglais ! Fingers in the nose !

10 commentaires :

  1. Pareil que toi, je m'y étais inscrite en débutant, mais l'anglais me rebutait ! (Déjà que j'avais du mal en français... ^^)
    Et puis je ne sais pas trop comment, mais j'ai eu le déclic et maintenant, je passe régulièrement dessus baver sur les jolis projets héhéhé !

    Ce site, si il n'existait pas, il faudrait l'inventer... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, tu as raison. Et depuis que j'ai moi aussi eu mon "déclic", j'y passe pas mal de temps !

      Supprimer
  2. Pareil, je suis plus tricot, j'avais peur de l'anglais et je ne comprenait pas trop comment ça marchait. Je suis en plein dans mon premier tricot avec tuto en anglais ( attention, quand même tout facile le modèle ) et ça se passe très bien :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celui que je fais est hyper simple aussi mais il vaut mieux commencer comme ça, petit à petit et réussir !

      Supprimer
  3. J'adore Ravelry, je ne pourrais plus m'en passer ! Et depuis peu j'ai également renseigné mon stock de laine sur le site : c'est hyper pratique quand on tombe sur un modèle qui nous plaît pour savoir si on a déjà la laine qui va bien.
    Par contre c'est quand même hyper dangereux : quand on y met son nez, on ne sait pas quand on vas y sortir ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vu cette fonction mais je n'avais pas très bien compris à quoi elle servait, je comprends mieux maintenant ! Faut que je m'y mette alors !

      Supprimer
  4. je débute un peu au tricot mais j'en entends que du bien. alors en effet ca doit être bien!( du coup pour la traduction tu fais comment? tu as un lexique?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour tout ce qui est sur le site, je comprends à peu près (je cherche des tableaux de conversions pour les mesures en yards, inches, tout ça) et pour les modèles, je m'aide des dicos tricot anglais-français qui existent sur le net. Avec tout ça et un peu de temps, ça roule !

      Supprimer