Piquette et pompon

24 nov. 2016


bonnet à rayures et torsade en tricot

Comme avec les bonnets on peut s’amuser un peu, j’ai décidé de me lancer dans un peu de torsade ! Attention hein, point trop n’en faut, juste une grosse torsade !


J’ai choisi un patron de Veera Välimäki (encore), Here and There qui est tricoté en point mousse avec une grosse torsade tricotée seulement dans une des couleurs ce qui créé un effet de forme (la torsade tend le tricot). C’est un bonnet tout de même bien coulant (slouchy). Je le trouve superbe avec la torsade colorée à porter sur le côté ! Je pense bien m’en refaire un pour moi maintenant que j’ai compris comment on fait une torsade ! Oui parce que je suis sûre que vous avez bien vu qu’il y a un truc qui cloche dans cette torsade non ? Moi je ne vois que ça. J’ai fait mon premier croisement de mailles, puis le deuxième et ce n’est qu’au troisième que j’ai remarqué qu’il y avait une différence entre les deux et que j’ai enfin compris comment faire les torsades ! Depuis mes débuts de torsades en tricot je les faisais mal, c’est sans doute pour cela que n’aime pas ça : je me trompais ! Là j’avoue que j’étais à la fin du bonnet et je n’ai vraiment pas eu le courage de tout reprendre… Je me suis excusée auprès de la destinataire du bonnet qui m’a assuré ne pas voir la différence (mais moi je la vois malheureusement).

bonnet Here and There en tricot

pompom bonnet à rayures et torsade en tricot

bonnet en laine teinte naturelle au vin

Pour les couleurs, l’amie a qui ce bonnet était destiné m’a parlé de la couleur bordeaux et là, dans ma tête, il y a la petite ampoule de la bonne idée qui s’est allumée ! Je voulais tester depuis un bon moment de teindre de la laine avec du vin rouge (couleur bordeaux : vin rouge, grosse association d’idée) ! J’avais une bouteille de piquette qui trainait depuis quelques années, offerte en Espagne après un achat de jamón et je pressentais que ce vin rouge ne devait pas être fabuleux. J’ai donc lancé ma laine dans ma casserole et embaumé l’appartement de bonnes effluves de vin chaud.
Le résultat n’est pas un beau bordeaux mais une couleur très intéressante. Comme souvent avec les teintures naturelles, les couleurs varient beaucoup selon la lumière et pour cette teinture au vin, j’ai eu un marron à la lumière électrique et un rose très foncé à la lumière du jour.

En tout cas, ce bonnet a été très amusant à faire ! Et comme maintenant j’ai compris comment faire mes torsades, j’ai déjà repéré un autre modèle de bonnet plein plein de torsades pour moi !

Laine : Annel Malmedy ; 100 % laine

4 commentaires :

  1. Il est canon ce petit bonnet, et puis les torsades, c'est la vie :)
    Gros bisous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha maintenant que j'ai compris les torsades, je vais vraiment m'y mettre !

      Supprimer
  2. Canon! Et cette teinture est top!! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, c'est mes expériences de petite chimiste de cuisine !

      Supprimer