Idées & inspirations #6 le point mousse

29 avr. 2016

sélection de tricots au point mousse

1. Kélias / 2. Beatrice / 3. Joseph / 4. Hip and Pop

Ceci est ma petite éloge du point mousse. Il est la base, la première chose que l’on apprend au tricot, facile, sans prise de tête, son petit motif de vague charme toujours, même les experts du tricot.

J’ai moi-même réalisé plusieurs modèles basé sur ce point mousse qui me plaît tant : le châle Kélias, mon pull Dalhia, le pull Kiss of North, mes mitaines qui font un point mousse bizarre et sans oublier mon norvégien que je viens de terminer. Il y a aussi le joli modèle Beatrice tricoté par Sandra (qui nous avertit à juste titre que le point mousse a tendance à se détendre au lavage).

Sans oublier les modèles de la créatrice Veera Välimäki comme le magnifique pull Hip and Pop ou le châle Happy Street ou encore le célèbre Color Affection.

Et si vous ne les connaissez pas encore, il y a les modèles d’Aurélie alias une Poule à petits pas, grande adepte du point mousse ! Parmi mes préférés : Philémon et Joseph, du point mousse rehaussé de torsades !

Bref, le point mousse cest la vie !

Et pour retrouver ma sélection de tricots au point mousse, c’est sur Pinterest : Faut que ça mousse !


Des pissenlits sur la Lune

21 avr. 2016

chaussettes en tricot avec motif jacquard

soquettes tricotées couleur moutarde et gris

Et enfin, voilà ma première paire de chaussettes tricotée pour le KAL des 12 petons ! J’ai commencé par utiliser mes restes de laine à chaussettes (j’ai de quoi faire au moins deux paires rien qu’avec les restes des autres…).

Le modèle, c’est celui des Luna socks mais arrangé à ma sauce. Je devais construire mes chaussettes en toe-up, c’est-à-dire en partant des orteils comme ça je voyais très vite ce qu’il me restait comme laine. Donc j’ai mixé avec ma construction de chaussettes préférée qui est celle des Pissenlits. Et puis pour être sûre, j’ai tricoté les deux chaussettes en même temps mais alors, le jacquard quand on tricote les deux chaussettes sur la même aiguille, c’était impossible ! J’ai dû couper mes fils pour me faire des mini-pelotes plus faciles à manipuler.

motifs Luna socks pour chaussettes tricotées main

Fin de pelote oblige, ce sont des socquettes plutôt que des chaussettes mais c’est parfait pour les dernières températures un peu fraiches du début du printemps.

Laine : Fabel de Drops, coloris moutarde et gris mix

Stayin’ alive

14 avr. 2016

losange multicolores au crochet pour housse de coussin

Un projet qui porte bien son nom puisque j’ai commencé ce coussin il y a un an tout pile, en avril 2015, devant un super reportage sur les Bee Gees (je ne savais à cette époque que le titre serait très bien adapté).

Le but, c’était de faire une deuxième housse à mon coussin trouvé dans les poubelles, après celle faite à partir d’un pull que je ne mettais plus.
Le modèle sappelle Triangle Pillow de Solveig Grimstad, il est gratuit et en anglais mais il y a des explications en photo. J’ai mis 5 mois pour crocheter tous les triangles, 3 mois pour tous les assembler et 4 mois pour coudre le tissu à l’arrière du coussin : un projet au long cours. J’ai choisis de mettre du tissu à l’arrière car je n’avais plus assez de laine pour terminer l’autre face mais je ne vous montrerai pas cette face car j’ai improvisé en couture et le résultat n’est pas tip top…

coussin motif losange au crochet

Et au final, je suis plutôt contente car c’est un projet 100 % récup ! Le coussin vient des poubelles, j’ai utilisé de la laine donnée par ma grand-mère et l’arrière du coussin vient d’un t-shirt que je ne mettais plus (je vous rassure, tout a été lavé entretemps). Et même l’Homme, qui le trouvait très moche quand je le crochetais (il n’est jamais d’accord avec mon choix de couleurs) l’aime bien maintenant car ce coussin a un petit côté rétro très sympa, digne des ouvrages au crochet de nos grands-mères.

Laine : Sport de Bergère de France

Broderie calavera

7 avr. 2016


 tableau broderie calavera au point de croix

Les calaveras sont le symbole du jour des morts dans la culture mexicaine (dixit. Wikipédia). J’ai toujours aimé ce symbole, ces crânes parés de de fleurs de couleurs vives, c’est mon petit côté rock’n roll.

Quand j’ai vu ce modèle de broderie au point de croix, paru dans le site Prima il y a deux ans, j’ai craqué. J’avais plein de restants de fils, datant de ma période bracelets brésiliens de mon adolescence. Comme j’ai fait avec ce que j’avais, j’ai modifié les couleurs de la grille avec à mon logiciel de retouche d’image pour avoir la grille exactement comme j’allais la faire (sinon, penser que le rose est remplacé par du violet ou des choses comme ça, c’est au-dessus de mes forces…).
 
Je suis partie avec pour mon premier voyage en Nouvelle-Zélande, je n’ai pas osé les aiguilles à tricoter dans l’avion et puis c’était plus facile à transporter qu’un tricot. J’ai bien avancé mais j’ai dû faire à peine un tiers de la broderie. Lors de mon second voyage en Nouvelle-Zélande, tout était déjà prêt alors je l’ai rembarquée ! Cet ouvrage a quand même eu la chance de partir à l’autre bout de la planète deux fois !

point de croix tête de mort

Je l’ai terminée à mon retour mais entretemps, j’avais réussi à faire des taches de vin sur ma toile, j’ai donc dû couper au plus proche de mes points puis faire une sorte d’ourlet à la colle.
Depuis le début, je savais que je ne transformerai pas ce dessin en torchon comme dans le modèle. Désolée mais chez moi, les torchons ne font pas long feu, ils sont tachés et troués (des vrais torchons quoi, pas ceux des magazines de déco) alors je ne voulais pas que ce soit le destin de cette broderie sur laquelle j’ai passé tant d’heures !

J’ai préféré l’encadrée ! Et comme fond, j’ai utilisé un papier cadeau à motifs étoiles gris argent. J’aime beaucoup le résultat ! Je vous avoue que j’en commencerai bien un autre calavera, pour me faire un dyptique et pouvoir jouer avec d’autres couleurs mais j’y ai passé tellement de temps que pour l’instant, j’attends un peu.