Les deux font la paire

15 déc. 2015

Approchez, approchez mesdames et messieurs car aujourd’hui, ce n’est pas une mais deux paires de chaussettes que je vais vous présenter !
Et oui, il s’agit de deux paires de chaussettes créées par Letipanda et qui seront regroupées dans une offre spéciale chaussettes. Parce qu’il paraît que 2015 c’était l’année de la chaussette, beaucoup de tricoteuses se sont lancées cette année, portées par les tricoteuses-podcasteuses Fille d’hiver et Cocotte knits, grandes fans de chaussettes. Moi, mes premières chaussettes, je les ai tricoté avec Letipanda, ses modèles sont vraiment très simples ! Si vous hésitez à vous lancer, n’hésitez plus et allez-y ! Vous trouverez forcément un modèle qui vous plaira.



La première paire, c’était une paire de chaussettes mystères, tricotées lors d’un KAL. On a vite découvert que cette paire jouait sur un ensemble de différents points pour créer plein de motifs. Ce n’est pas ce que je préfère mais c’est le jeu du KAL mystère et j’ai continué ma paire de chaussettes quand même parce que je voulais voir ce que ça donnait jusqu’au bout. Surtout que les participantes ont bien respecté les règles du jeu, personne n’a montré à quoi ressemblaient ces chaussettes pendant la durée du KAL !

Celles-là sont plutôt courtes, c’est une version socquettes simplement parce que j’ai utilisé une pelote solitaire de mon stock (la même que mes chaussettes Pissenlits) et je n’avais qu’une pelote pour faire mes deux chaussettes.



La seconde paire ce sont les chaussettes Kuma. J’avais tout de suite accroché sur la photo Instagram de Letipanda : le jeu de rayures avec des rangs raccourcis m’avait plu. Après, je vous l’avoue : j’ai foiré, j’ai choisi des laines qui ne vont pas ensemble… J’ai voulu utiliser ce que j’avais et le résultat du vert avec le bleu, je pensais que ça irait mieux au fur et à mesure des rayures mais je suis en fait très déçue du résultat… Mais j’aime vraiment bien le modèle, on peut vraiment s’amuser avec les rayures, je le referai avec une association de couleurs bien plus heureuse. J’essayerai aussi les german shorts rows pour les rangs raccourcis plutôt que les wrap & turn car je ne suis pas satisfaite, ça gondole… Bref, je n’en ai pas fini avec ce modèle !

Ce qui est certain c’est que cette année, jaurai les pieds au chaud !



P.S : l’Homme m’a volé mon appareil photo ce qui explique la piètre qualité de ces photos (ça et le mauvais temps)…


Laine : Kuma – Idéal de Bergère de France, coloris alpin et Fabel de Drops, coloris green ; Themae – Ciboulette de Bergère de France, coloris aquilon

Nawak is back !

12 déc. 2015


Vous vous souvenez de mon pull Nawak ? Fait n’importe comment, porté à peine quelques heures puis détricoté aussi sec. Depuis 2013 il patientait tranquillement jusqu’à ce que je décide de le reprendre en début d’année.


Au début, je suis repartie sur une base de n’importe quoi et au moment de commencer les augmentations d’emmanchures, je me suis dit qu’il fallait peut-être que je me calme et que je fasse les choses plus sérieusement. Je me suis souvenue dans un flash du Dressy sweater de chez Pickles qui ressemble pas mal à ce que j’essayais de faire de mon pull avec ses grandes rayures. J’ai donc rattrapé les explications du Dressy sweater en cours de route pour terminer mon pull. J’ai dû modifier la longueur car j’étais très limitée en laine, pas d’erreur possible, il me reste au final seulement 2 grammes de chaque couleur. Je l’ai un peu étiré ensuite au blocage et il tombe tout juste !


Bref, je suis bien contente d’avoir trouvé le courage de reprendre ce pull car j’aime beaucoup le résultat : un pull facile à mettre pour tous les jours, douillet et chaud.


Laine : ancienne qualité Duvetine de Bergère de France, 70 % acrylique, 30 % alpaga