Outlander Kélias

25 nov. 2015



  

Comme tous, il n’a pas été facile de revenir vers le blog. Vers cet espace dédié aux loisirs, à ce qui apparaît futile dans certains moments. J’ai fait une pause, de tout, le temps de faire que cela sonne moins faux et irréel. Le temps que la vie reprenne. Certains ont besoin de parler, j’ai choisi le silence.
Et puis c’est ainsi, la vie reprend. J’ai pu participer au salon Création & Savoir-faire la semaine dernière sur le stand de La Fée fil et cette petite bulle enchantée, hors du temps et des informations de ces derniers jours, entourée de personnes et de couleurs m’a permis de refaire surface.


Et donc, je reviens parce que je voulais vous montrer mon châle Kélias, tricoté avec les magnifiques laines de La Fée fil. Pour celles et ceux qui sont venus sur le stand, vous avez pu l’admirer et le papouiller. J’ai utilisé les couleurs Mare Magnum, le bleu profond, et Oncle Emerald pour le vert émeraude qui est vraiment superbe. Le tout en mérisoie pour ce côté brillant et une douceur de dingue.
Le patron est sorti l’année dernière et il est signé Bérangère Caillau alias L’île aux fils. Avec des rayures dans tous les sens et des trous-trous, j’ai accroché tout de suite. Le temps de trouver la bonne combinaison de laines chez Cécile, je l’ai commencé cet été. Je l’ai tricoté presque d’un coup, devant la première saison d’Outlander (j’ai adoré !) et ces couleurs me rappellent les tartans écossais.


Laine : Mérisoie de La Fée fil, coloris Mare Magnum et Oncle Emerald


Des écheveaux comme déco

10 nov. 2015


  
Quand on a de la belle laine, c’est dommage de la cacher, autant la montrer !
J’ai d’abord adoré ce principe chez Cocotte knits dont la grosse épingle à nourrice remplie d’écheveaux est en fond de tous ses podcasts. J’ai ensuite complètement craqué sur la façon Mandarine’s, très douce et naturelle, un bout de bois simplement soutenu par un fil.
J’ai donc récupéré un bout de bois (le tuteur de mes tomates cerises, elles n’en auront plus besoin) auquel j’ai retiré l’écorce. Une fois l’écorce enlevée, j’ai bien poncé mon bâton histoire qu’une écharde ne vienne accrocher les écheveaux. Puis j’ai pris un bout de laine, deux nœuds à chaque bout et voilà mon objet déco !


J’en profite pour présenter ainsi mes petits écheveaux teints avec des colorants alimentaires. Comme ce sont surtout des tests, je ne suis pas sûre d’en faire quelque chose mais je les trouve jolis et plein de couleurs alors c’est une super façon des les utiliser !




Trigonométrie et Captain America

2 nov. 2015



Au mois d’août, j’ai craqué sur le teaser d’un KAL mystère pour un châle appelé Trigonometry et organisé par Cloud 7 Knits sur Ravelry, ce teaser prédisait des rayures et une forme inhabituelle de châle. Et avec un nom pareil, qui m’évoquait de multiples turpitudes mathématiques, je me suis engagée ! En plus, je n’avais encore jamais fait de KAL mystère, c’est-à-dire que l’on ne sait pas ce que l’on tricote, le modèle est divisé en plusieurs étapes qui sont révélées petit à petit. Pour celui-ci, il y avait trois étapes espacées de dix jours, cela m’a paru réalisable (au début).
Le choix des couleurs s’est fait rapidement, même sans avoir une idée du modèle sous les yeux. J’essaye toujours de vider mon stock, j’ai donc pris des restes de monColor affection associés à une autre couleur que j’avais en stock, un rouge-violet. Cest quand j’ai commencé à le tricoter, je me suis rendue compte que c’était en fait les couleurs de Captain America !


Après, il faut se laisser guider par les explications et au début, j’ai eu un peu de mal à comprendre la construction. Il s’agit en fait d’un châle triangulaire que l’on reprend des deux côtés pour les continuer mais en sens inverse. Et pour les rayures et le point, c’est libre ! On peut aussi bien le faire en point mousse qu’en jersey. C’est cette version que j’ai choisie après avoir fait plusieurs châles en point mousse déjà.


Au final, j’ai mis plus du mois prévu pour le faire car les rangs étaient très longs. Et puis, il est immense ce châle, impossible de l’avoir en entier sur les photos ! J’avais l’impression de tricoter une couverture. Mais j’adore, je peux faire plusieurs tours autour du cou !
Le principe du KAL mystère m’a bien plu même si je pense que je ne le ferai pas avec n’importe quel créateur car je pense qu’il faut avoir confiance et aimer le travail de quelqu’un pour se lancer les yeux fermés, tous les KAL mystère ont leurs déçus. Pour celui-là, quand j’ai vu la description, je savais que je ne risquais rien !


Laine : Garnstudio Drops Alpaca, 100 % alpaga