Le temps d'un weekend #1 : Varsovie et Cracovie

4 juin 2013

En attendant mon récit de voyage en Islande, j’ai envie de vous parler un petit peu de mon rapide weekend à Varsovie et Cracovie en Pologne où il a fait un temps magnifique.

Je serai bien restée un peu plus longtemps que ces trois-quatre jours, pour avoir plus le temps d’en profiter. Là, nous avons visité chaque ville en un jour et demi, autant dire qu’on a carburé ! Je ne vous dis pas l’état de mes pieds à la fin du weekend, j’avais des ampoules sous mes ampoules…





À Varsovie, nous avons fait la ballade, sans doute incontournable, qui part du palais des Sciences et de la Culture pour remonter par la voie royale bordée de musées et de monuments jusqu’au Stare Miastro où nous avons flâné sous le soleil. Nous avons ensuite traversé la Vistule vers le quartier Praga et terminé par un dîner pas loin du rond-point Charles de Gaulle. Le lendemain, avant de prendre le train, nous avons marché sur les traces de l’ancien ghetto.

Ensuite, direction Cracovie en train (non climatisé) en 3h30 à travers la campagne et pour moins de 15 € !






C’est à Cracovie que l’on se rend compte de la différence d’histoire entre l’ancienne et la nouvelle capitale. Cracovie semble plus réelle, plus typique. Les monuments sont plus désordonnés comme une ville normale qui s’est construite au fur et à mesure. Varsovie est plus organisée : un vieux village et la ville moderne tout autour. C’est à Cracovie que je me suis rendue compte de ce que Varsovie a perdu avec la guerre.
La ville est vraiment belle. Là encore, tout peut se faire à pieds (ou ce quil en reste dans notre cas). Nous avons passé les remparts pour atteindre le Rynel Glowny, l’immense place du marché avec un beffroi, une cathédrale, une halle aux draps (pour acheter tous les souvenirs avant de rentrer) et autres monuments. Nous avons marché un peu au hasard avant de monter à la colline de Wawel puis nous sommes allées dans le quartier Kazimierz et nous sommes rentrées par la promenade qui longe la Vistule en passant devant la statue du dragon cracheur de flammes.


Pour moi, ce weekend était un peu court (vous l’aurez compris) pour faire les deux villes. Je pense que si on marche beaucoup et qu’on ne visite pas les nombreux musées, Varsovie et Cracovie peuvent se faire en deux jours chacun. Après, il faut ajouter deux jours de plus pour visiter les mines de sel et les camps d’Auschwitz au départ de Cracovie.


De ce que j’ai vu lors de mon petit séjour en Pologne, je retiens les gens toujours prêts à nous aider même lorsqu’ils n’ont pas très bien compris ce que l’on demandait (ce qui nous a valu de prendre plusieurs fois le mauvais bus). La nourriture parce que en ce qui concerne la gastronomie, la Pologne est là ! Le prix aussi puisqu’on peut manger un repas complet et bon pour moins de 15 €. J’ai fait une cure de pierogis et déguster un bon « pancake goulash » au restaurant Dezerter à Cracovie. Et je retiens le soleil qui était au rendez-vous alors que nous étions sous un hiver traînant en France.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire