Sur mes aiguilles : KAL pull cœur épisode 2

24 mars 2013

Avant de me lancer pour la première fois dans les motifs cœur et le jacquard, j’ai bien étudié le sujet. J’ai appris que ça pouvait aussi s’appeler de l’intarsia parce que ce sont de gros motifs de couleurs disséminés dans le tricot. J’ai regardé des vidéos pour apprendre à bien croiser les fils. J’ai compté et noté toutes les mailles du diagramme. Je me suis fabriqué l’équivalent des petits poissons avec du carton. J’ai respiré un grand coup et j’ai tricoté ! Tout ça pour tout défaire et recommencer en doublant mon Phil Light car je trouvais mes cœurs trop maigres. Je veux des bons gros cœurs ! 

Alors, jai fait un échantillon de cœur avant parce que détricoter ça va une fois mais pas deux chez moi... Et là cest beaucoup mieux !



Jai commencé par la technique de base avec les fils qui se suivent et jai continué en croisant le fil écru pour quil suive. Je préfère ainsi car il ny a pas de fils qui traînent, ça évite les trous à chaque changement de couleur et ça crée moins de tension sur le fil poivre.

Je crois que c’est bon, je suis prête à enfin commencer ce KAL.

Le pull Nawak

7 mars 2013



Après le gilet maudit et le gilet j’ai-pu-d’laine, voici le pull Nawak (avec une majuscule s’il vous plait) !

On a pas mal parlé ces derniers temps de détricotage sur le net. Chez moi, c’est viscéral, une fois que j’ai passé plusieurs soirées à tricoter un truc, même si je me rends bien compte que ce ne sera pas bon, je ne peux me résoudre à détricoter. Je tente d’améliorer en augmentant ou en rabattant une maille de-ci de-là mais même en sachant que ça n’arrangera rien, je ne peux pas détricoter.


C’est ce qui c’est passé avec ce pull. Il me restait six pelotes de cette laine, l’ancienne Duvetine de Bergère de France (celle de mon écharpe) qui contient de l’alpaga. Une laine bien chaude. Je suis partie pour faire un pull manches courtes pour utiliser ces pelotes. J’ai commencé un tricot en rond, chose que je n’avais jamais faite encore. Et c’était très bien, tout montait très très vite. Je n’avais pas de tuto parce que c’était un pull plutôt simple, je me suis dit que j’allais y arriver. Et ça allait très bien jusqu’aux emmanchures et c’est là que j’ai fait n’importe quoi…



Finalement, j’ai mis trois mois pour faire le pull et trois mois ensuite pour me décider à faire les finitions en côtes parce que je savais que ça n’allait pas. J’ai même eu le temps de ralonger mon écharpe avec les restes de cette laine ! Mais toujours pas envie de détricoter… Ni envie darrêter parce que je continuais à y croire...
Tout ça pour terminer un pull certes très chaud mais avec les manches dignes des années 1980… (L’une est même plus longue que lautre...) Pour le moment, disons que je le garde pour mes dimanches de loose… On verra un jour si je trouve le courage de détricoter… (Peut-être pour faire un pull Gabin qui nutilise justement que des restes de pelotes.) 

Laine : ancienne qualité Duvetine de Bergère de France, 70 % acrylique, 30 % alpaga.

KAL pull cœur épisode 1

1 mars 2013



Mon tout premier KAL (knit along) et j’ai craqué parce que le modèle, c’est un pull Phildar avec des motifs cœur. Un modèle qui me fait de l’œil depuis qu’il est sorti. Alors quand j’ai vu la proposition de Grain de peau Laine de le tricoter ensemble, je n’ai pas trop hésité malgré tout ce que j’ai déjà sur mes aiguilles et sur ma tout-doux liste, surtout qu’il n’y a pas de limite de temps. Et heureusement vu que jai déjà mis deux semaines rien que pour choisir ma laine...




J’ai pas mal cherché la laine et j’ai finalement opté pour un pull écru car je n’ai rien de cette couleur. Les motifs seront poivre car j’avais déjà ces pelotes dans mon stock. Je devais en faire un Mellow sweater mais après cinq faux-départs, j’ai renoncé, je verrais plus tard quand je comprendrais les modèles en anglais.

Ce modèle représente un gros défi pour moi car je n’ai encore jamais fait de motifs en tricot ! Mais je suis rassurée car le principe du KAL est de ne pas se lancer seule et de pouvoir s’entraider. 
Lautre défi cest aussi quil y a des poches et ça non plus, je ne sais pas le faire. Mais je suis plutôt sceptique sur lintérêt des poches sur un pull un peu large, jai peur que ça fasse un effet boule... Là, lavantage de mon retard est que je pourrais voir d’abord chez les autres participantes ce que donnent ces poches et choisir de les faire ou non.

Laine : Partner 3,5 coloris écru et Phil light coloris poivre, Phildar